La Sciatalgie !

Synonymes: lombosciatalgie, problème lié au nerf sciatique, douleur radiculaire lombaire.

1. Qu’est-ce que la sciatalgie?

La sciatalgie est un terme utilisé pour décrire la douleur nerveuse dans la jambe qui est causée par un problème dans le bas du dos.

Le nerf sciatalgie est un gros nerf qui commence dans la fesse et voyage le long de la jambe. Ce nerf est formé de petits nerfs connus sous le nom de racines nerveuses qui entrent et sortent de la colonne vertébrale dans sa partie inférieure arrière. L’irritation de ces racines nerveuses peut provoquer des douleurs dans la fesse, la cuisse, le mollet et le pied.

2. Quels sont les symptômes de la sciatalgie?

En plus de la douleur dans la jambe, les personnes ayant la sciatalgie peuvent ressentir une douleur de type brûlure, des sensations de choc électrique, des picotements ainsi que des sensations d’aiguilles.

D’autres symptômes plus inhabituels comprennent une sensation de froid ou encore d’eau qui coule sur la jambe. La raison principale est que les nerfs irrités envoient souvent plus de signaux. Certaines personnes peuvent également ressentir un engourdissement ou une faiblesse musculaire dans la jambe. C’est parce que certains signaux dans le nerf peuvent au contraire être bloqués.

 

  1. Qu’est-ce qui cause la sciatalgie?

Tout ce qui irrite une racine nerveuse peut provoquer une sciatalgie. Une des causes communes d’irritation est la compression associée aux changements qui peuvent se produire au niveau disque intervertébral. * La bonne nouvelle est que les racines nerveuses sont résilientes. Elles ont presque toujours une marge de manœuvre et certains changements liés au disque diminuent avec le temps, ce qui permet aux racines nerveuses de récupérer. Dans certains cas, les racines nerveuses peuvent être irritées par de l’inflammation sans aucune compression et cela peut être tout aussi douloureux. Il est important de noter que ce n’est pas tous les changements liés au disque qui vont comprimer ou irriter les racines nerveuses. De nombreuses personnes de tous âges ont des changements liés au disque, mais ne ressentent aucune douleur.

* Les disques sont des structures circulaires, solides, qui séparent les vertèbres de la colonne vertébrale. Ils s’attachent fortement aux os, ce qui signifie qu’ils ne peuvent pas « glisser » ou être « déplacés ». Les changements liés au disque comportent, entre autres, la fissure annulaire, le bombement discal ou la hernie discale.

La douleur peut également être influencée par des facteurs généraux tels que la réduction de sommeil, le stress et le bien-être émotionnel.

 

  1. Qui a la sciatalgie et combien de temps dure-t-elle?

La sciatalgie affecte les personnes de tous âges, mais elle est le plus souvent vue chez les quarante et cinquante ans. La douleur est généralement pire au cours des premières semaines et elle s’atténue davantage au cours des premiers mois. À douze semaines, environ la moitié des personnes vivant avec la sciatalgie se seront considérablement améliorées. À un an, trois quarts des personnes atteintes de sciatalgie se seront rétablies. Cependant, pour un groupe de personnes, la douleur peut ne pas s’améliorer comme prévu ou la récupération peut prendre plus de temps. C’est parce que les gens et leurs corps s’adaptent et font face à la problématique de différentes façons.

Discutez de ce que vous pouvez faire pour assister votre récupération avec votre professionnel de la santé.

 

** Lien image: https://www.centrerozo.com/single-post/2017/07/04/le-nerf-sciatique **

  1. À quel point la sciatalgie est-elle douloureuse?

Les symptômes de la sciatalgie vont d’une intensité légère à sévère et peuvent varier de jour en jour. Les symptômes peuvent être intenses, imprévisibles et très pénibles. Cela peut être très effrayant, mais la sciatalgie est rarement dangereuse.

Les symptômes peuvent prendre toute la place. Il peut être difficile de se concentrer sur autre chose. Tout en étant soutenu pour gérer la douleur, essayez de poursuivre des activités qui apportent de la valeur à votre vie. Cela peut inclure des activités comme aller se promener sur la plage, jouer avec ses petits-enfants, prendre un repas avec un ami ou rester au travail. Cela peut être difficile à certains moments, mais celles-ci peuvent aider à mieux faire face au problème et au bien-être émotionnel.

Discutez de vos inquiétudes avec votre professionnel de la santé.

 

  1. Ai-je besoin d’un scan pour diagnostiquer une sciatalgie?

Les scanners ne sont généralement pas nécessaires pour diagnostiquer une sciatalgie.
La sciatalgie est un diagnostic clinique basé sur l’histoire du problème, les symptômes et l’examen physique. Dans de nombreux cas, les scans n’influencent pas les plans de traitement. Pour un petit groupe de personnes atteintes de sciatalgie, des scans sont appropriés dans le cadre de la planification chirurgicale ou quand on planifie une injection nerveuse spécialisée.

Les scans sont également appropriés lorsque nous soupçonnons que la douleur d’une personne est due à une condition médicale grave. Heureusement, ces conditions sont rares et une évaluation avec votre professionnel de la santé aidera à déterminer si vous avez besoin d’un scan.

Discutez de vos préoccupations avec votre professionnel de la santé.

 

  1. Est-ce que la douleur qui descend le long de ma jambe est une sciatalgie?

On pense que seulement 8 à 10% des problèmes de douleur liés au dos sont réellement liés aux nerfs. De la douleur provenant de muscles et d’articulations du dos ou de la hanche qui sont sensibles peuvent également causer des douleurs à la jambe.

Votre professionnel de la santé peut effectuer un examen pour savoir si vous avez une sciatalgie.

Bien que très rare, la sciatalgie peut être le symptôme d’une condition plus sérieuse comme le syndrome de queue de cheval. Pour plus d’informations, parlez à votre professionnel de la santé tel que votre physiothérapeute.

  1. S’asseoir et dormir avec une sciatalgie

Les personnes atteintes de sciatalgie trouvent souvent les postures assises, de sommeil ou de conduite douloureuses.

Le maintien de ces postures n’est pas nuisible, mais pendant les périodes de douleur intense, il peut être utile d’explorer différentes postures ou bouger plus régulièrement.

À mesure que la douleur devient plus tolérable, il peut être utile de se détendre, de bouger et d’explorer une variété de postures comme stratégies de rétablissement ou de réadaptation.

 

  1. Faire de l’exercice avec la sciatalgie

Lorsque la douleur persiste, il est fréquent que les nerfs deviennent sensibles au mouvement.

Bien qu’il puisse être judicieux de se reposer au début ou pendant une exacerbation de douleur, l’exercice de manière graduelle et progressive est sécuritaire et aidant. Pour de nombreuses personnes, cela aide à réduire l’inflammation et aide à maintenir la fonction.

Il n’y a pas de meilleur exercice pour les personnes atteintes de sciatalgie, donc choisissez les activités qui vous plaisent. Le but est de performer un niveau d’activité tolérable plusieurs fois par semaine, par exemples suivre un programme de marche, de natation, aller au gym ou suivre un programme de réadaptation spécifique offert par un professionnel de la santé.

 

  1. Comment la sciatalgie est-elle gérée?

Il existe une gamme d’options de traitement disponibles pour les personnes atteintes de sciatalgie.

Ceux-ci incluent du temps pour récupérer, de la pratique d’exercice, des conseils sur les saines habitudes de vie (par exemples, arrêt tabagique, gestion du poids) et l’introduction de médicaments qui soulagent la douleur. Pour un petit groupe de personnes, des modalités telles qu’une injection nerveuse ou la chirurgie peuvent être discutées avec le médecin traitant.

 

Discutez des options de traitement avec votre professionnel de la santé.

Contactez-nous au 819-472-2425!

 

Contenu produit par Adam Dobson, physiothérapeute spécialiste des maux de dos, https://www.southtees.nhs.uk/

Traduction libre par Clovis Beauchemin, physiothérapeute.

P

Physiothérapie

Articulation temporo-mandibulaire

Nouveau service: Clinique de Drummondville seulement

  • Douleur musculaire au niveau des tempes et de la mâchoire;
  • Difficultés rencontrées lors de la mastication;
  • Blocage lors de l’ouverture et/ou la fermeture de la bouche;
  • Etc.

Ne tardez pas et contactez-nous au 819-472-2425
Email : info@physiostfrancois.ca