Être prudent sur ses skis!

La semaine de relâche est souvent synonyme de temps plus doux et de pratique d’activités hivernales. Beaucoup pratique le ski alpin comme activité de prédilection en famille ou entre amis. Ce sport mêlant endurance et résistance, ayant des bienfaits sur la santé mentale et physique, peut être une activité très plaisante, mais peut aussi comporter des risques de blessures assez importants. Pour ne pas se mettre trop à risque, voici quelques recommandations qui vous sont suggérées :

 

1.  Préparez votre corps lors d’un court échauffement

Un échauffement est toujours utile avant de débuter une activité sportive qui demande une certaine intensité d’effort. Le but de l’échauffement est d’augmenter la température corporelle, de préparer le corps et les muscles à l’effort à accomplir. Vous pourriez, par exemple, faire un jogging léger ou réaliser des exercices musculaires de faible intensité tels que des squats ou des fentes avant.

 

2.  Connaître vos limites en tenant compte du niveau de difficulté des pistes

Soyez à l’écoute de votre corps et de votre esprit! Parfois, on a l’impression qu’on est capable de réaliser la tâche et qu’on veut se surpasser ou relever des défis. Ne voyez pas trop grand! Respectez votre niveau (débutant, intermédiaire ou avancé) et ne soyez pas trop téméraire. Vous risqueriez de chuter et parfois les chutes les plus banales peuvent amener leur lot de conséquences négatives.

 

3.  Connaître les limites de votre corps

Si vous avez déjà des douleurs musculaires ou articulaires, assurez-vous de voir votre physiothérapeute ou votre kinésiologue avant de vous mettre sur vos skis afin de vous informer si cette activité serait sécuritaire pour votre condition.

 

Si malgré tout il vous arrivait une mauvaise chute et que vous croyez être blessé, assurez-vous d’être accompagné et de vous rendre à l’accueil de la station de ski le plus rapidement possible. Contactez de l’aide, les urgences (au besoin) ou votre physiothérapeute. Il n’est pas nécessaire d’avoir la prescription du médecin pour aller consulter ce professionnel. Il pourra évaluer votre situation dès que vous serez disponible et vous remettra droit sur vos skis, moyennant quelques jours ou semaines selon la gravité des conséquences de votre chute.

 

Bonnes descentes!

P